Société Landaise des Amis de Saint Jacques et d′Etudes Compostellanes - Retour Accueil
Forum Privé
Français English Castellano
Vous êtes actuellement à Accueil > Les Landes > Histoire et patrimoine
Les Landes, deuxième département le plus étendu de France, dont la forêt est la plus vaste d'Europe (214 000 km2) et le littoral le plus long de la métropole, est un pays de traditions aux multiples richesses car composé lui même de plusieurs régions bien différentes : la Haute Lande, le Marensin, la Chalosse, le Born, le Tursan, la Maremne, l'Armagnac. Il est traversé par trois des quatre chemins historiques du pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle : Tours, Vézelay, le Puy en Velay, auxquels s'ajoute la voie du littoral.

Depuis la préhistoire

Des vestiges archéologiques précieux comme la dame de Brassempouy attestent de l'occupation des Landes depuis le paléolithique supérieur. Les 30 pirogues monoxyle sorties du lac de Sanguinet témoignent elles d'une intense activité de l'age du bronze jusqu'au moyen age. Contrairement aux idées reçues, il est prouvé que la région possédait un boisement naturel de pins et que nos ancêtres pratiquaient déjà la distillation de la résine pour en extraire du goudron.



De César à Napoléon

Bien que présents dans la riche Chalosse, les romains ne se sont guère aventurés dans les profondeurs de la Novempopulanis. En effet la Haute Lande au nord était jusqu'à Napoléon III un pays de platitudes marécageuses ou désertiques. Cette zone a été assainies au XIX ° siècle par de grands travaux dont la plantation du pin maritime et la fixation des dunes. Initialement pays pastoral où les bergers se déplaçaient juchés sur des échasses, la région s'est tournée vers l'industrie du gemmage et du bois puis vers la culture du maïs. Evolution d'une coutume ancestrale, la course landaise est une spécificité culturelle locale à laquelle on doit les arènes qui trônent en bonne place dans de nombreux villages.



L'époque moderne

De la grande pérégrination compostellane, il reste de nombreux vestiges de lieux de culte et d'hospitalité, dont certains sont inscrits au patrimoine mondial de l'humanité : l'église Sainte Quitterie à Aire sur l'Adour, l'abbaye bénédictine de Mimizan, l'abbaye de Sorde et l'abbatiale de Saint-Sever.
Les multiples richesses du département ( patrimoine culturel, produits du terroir, thermalisme, mer et nature) font du tourisme une de ses ressources majeures.